Présentation du BOCOG
Dirigeants du BOCOG
Contact
Thèmes et Directives
Sports et Environnement
Environnement de Beijing

page d'accueil > Articles > Les Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes > Actualités des compétitions > texte principal
La Chine n’est pas encore une superpuissance sportive
 

  Athènes, le 29 août—un fonctionnaire sportif chinois a rectifié dimanche le titre de superpuissance sportive pour la Chine.

  « Bien que nous occupions la seconde place dans le tableau des médailles, la Chine n’est toujours pas une superpuissance sportive. L’écart entre nous, les Etats-Unis et la Russie est considérable, dans les disciplines d’athéisme et de natation--deux sports primordiaux aux Jeux Olympiques, nos résultats restent médiocres. Les Etats-Unis ont décroché douze médailles d’or à l’épreuve de natation, sois quatre fois plus qu’à Sydney» déclara Yuan Weimin, chef de la délégation chinoise des Jeux Olympiques d’Athènes.

  La Chine a remporté seulement deux médailles d’or en athlétisme et natation. Liu Xiang a ouvert une nouvelle page dans l’histoire de l’athlétisme en remportant le titre de l’épreuve de 110m hais hommes et égalant le record mondial sur un score de 12.91 secondes. Sa compatriote Xing Huina fut sacrée médaille d’or en 10,000m marche femmes en battant une série d’élites réputées. Luo Xuejuan a également ouvert la voie en natation.

  «Toutes ces performances démontrent que les Asiatiques sont aussi compétents dans les disciplines traditionnellement occupées par les occidentaux, j’espère que la Chine peut réduire l’écart en 2008. » a dit Yuan Weimin.

Accueil|A Propos|Espace Presse|Articles|Audio-visuel|Règlement|Réactions|Contactez-nous
Chinois | Anglais | Français
Droits réservés au Comité d'Organisation pour les Jeux de la XXIXe Olympiade à Pékin