Présentation du BOCOG
Bureau Exécutif
Contact
Thèmes et Directives
Sports et Environnement
Environnement de Beijing

page d'accueil > Informations > Nouvelles du CIO > texte principal
Congrès mondial du sport pour tous à Rome
 

  12 novembre 2004

  Le 10e Congrès mondial du sport pour tous s'est ouvert hier soir à Rome. Ce congrès, placé sous le patronage du Comité International Olympique, réunit des experts du monde entier qui traiteront du thème suivant : "Le sport pour tous : un instrument en faveur de l'éducation et du développement".

  Un instrument en faveur de l'éducation et du développement

  Ce programme d'une grande richesse offrira une excellente occasion d'analyser ce vaste sujet sous différentes perspectives. Lors de son intervention durant la cérémonie d'ouverture, le président du CIO, Jacques Rogge, a souligné les points suivants.

  S'adapter ou non aux nouveaux styles de vie

  "Les styles de vie ont certes évolué au cours des dernières décennies", a-t-il déclaré. "De nouveaux loisirs, de nouvelles habitudes, de nouveaux sports sont désormais en vogue. La question est de savoir si le sport pour tous doit s'adapter à tous ces changements. Que peut-on retenir ? Que doit-on écarter ? Dans quelle mesure pouvons-nous être à l'origine des nouvelles tendances ?"

  Des efforts particuliers dans les pays en développement

  Et le président de poursuivre : "L'essor du sport pour tous dans les pays en développement constitue un défi que nous devons relever avec force, afin de garantir l'universalité de ce mouvement. L'universalité est, au même titre que l'éducation, l'une des valeurs fondamentales de notre Mouvement et doit occuper une place privilégiée dans toutes nos activités."

  Une plateforme idéale pour la promotion des questions de santé

  Le dirigeant olympique a par ailleurs rappelé que le sport pour tous était la plateforme idéale pour promouvoir les questions de santé, indiquant qu'il pensait tout spécialement ici à la lutte contre le VIH/sida et, de façon plus générale, à une éducation sanitaire de base adéquate, pour les jeunes notamment.

  Une place dans l'éducation

  Dans son discours, le président du CIO a également insisté sur le fait que le sport se devait d'avoir une place dans l'éducation, non seulement en raison de ses bienfaits évidents sur le plan physique, mais aussi pour favoriser l'épanouissement personnel et intellectuel ainsi que l'esprit de solidarité et de fair-play.

  Programme de la Solidarité Olympique

  Enfin, Jacques Rogge a conclu en soulignant que le CIO s'appliquait à promouvoir le sport pour tous, que ce soit par le biais du programme de la Solidarité Olympique, de ses activités dans le domaine de la coopération internationale ou de sa commission du sport pour tous.

  © CIO

voir les photos
en savoir plus
Accueil|A Propos|Espace Presse|Articles|Audio-visuel|Règlement|Réactions|Contactez-nous
Chinois | Anglais | Français
Droits réservés au Comité d'Organisation pour les Jeux de la XXIXe Olympiade à Pékin