Présentation du BOCOG
Dirigeants du BOCOG
Contact
Thèmes et Directives
Sports et Environnement
Environnement de Beijing

page d'accueil > Informations > Nouvelles du CIO > texte principal
La Planète Foot a 100 ans(voir la photo)
 

© CIO/Hélène Tobler

  18 novembre 2004

  Pelé, le légendaire footballeur brésilien, Jacques Rogge, président du CIO et Joseph S. Blatter, président de la FIFA, ont inauguré hier à Lausanne une nouvelle exposition temporaire du Musée Olympique, intitulée : La Planète Foot a 100 ans – FIFA 1904-2004. Il s’agit d’une exposition commémorative qui retrace l’histoire du ballon rond, de la création de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) à son fonctionnement actuel. Elle a été mise sur pied par le Musée Olympique, en collaboration avec la FIFA.

  FIFA-CIO : une amitié de longue date

  Après la photo symbolique prise à côté du Trophée de la Coupe du monde de la FIFA, les personnalités ont procédé, en primeur, à la visite de l’exposition. A suivi la cérémonie officielle avec diverses allocutions. Pour le président Blatter, cette exposition est aussi l’expression des relations harmonieuses et de longue date entre la FIFA et le Mouvement olympique. « Le CIO a sa place dans les célébrations du Centenaire de la FIFA car, depuis sa création, la Coupe du monde de la FIFA est liée très étroitement aux Jeux Olympiques et, notamment, aux tournois olympiques de football ».

  Tout sur l’histoire du ballon rond

  L’exposition est aussi un regard sur la mission de la FIFA et du CIO dans le développement universel du football. Notons que la Coupe du monde de la FIFA reste un événement unique car elle a su, à l’image des Jeux Olympiques, rapprocher les nations les unes des autres et offrir des moments riches en émotions.

  Le coup de fil de Pelé

  Lors de la conférence de presse du matin, dédiée à l’exposition, alors qu’on lui demande de raconter une anecdote sur sa carrière, Pelé déclare : lorsque j’ai gagné ma première Coupe du monde, en 1958, à l’âge de 17 ans, je n’avais qu’une envie, celle de téléphoner à ma famille pour lui annoncer la nouvelle. Mais je n’ai pu le faire que le lendemain. Aujourd’hui quand un joueur marque un but, grâce à son portable, il peut aussitôt téléphoner à sa mère et lui dire : « Maman, ça y est, j’ai marqué ! ». Autres temps, autres mœurs…

  © CIO

en savoir plus
Accueil|A Propos|Espace Presse|Articles|Audio-visuel|Règlement|Réactions|Contactez-nous
Chinois | Anglais | Français
Droits réservés au Comité d'Organisation pour les Jeux de la XXIXe Olympiade à Pékin